Formasup Paris defaut

Le maître d'apprentissage

RESPONSABLE DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

L’apprenti est encadré par un maître d’apprentissage, référent qui a pour rôle de le former, de le conseiller, de l’orienter et de l’accompagner tout au long de son apprentissage. Il aide l’apprenti à acquérir l’ensemble des compétences nécessaires à l'exercice de son futur métier et exigées par sa formation.

L’employeur doit permettre au maître d’apprentissage de dégager sur son temps de travail les disponibilités nécessaires à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec l’école. Il doit pouvoir assurer la coordination de l’équipe et la liaison avec le tuteur pédagogique de l’école.

L’employeur doit veiller à ce que le maître d’apprentissage bénéficie de formations lui permettant d’exercer correctement sa mission et de suivre l’évolution du contenu des formations dispensées à l’apprenti et des diplômes qui les valident ; un accord collectif d’entreprise ou de branche peut définir les modalités de mise en œuvre et de prise en charge de ces formations.

Les conditions pour devenir un maître d’apprentissage ont été assouplies depuis le décret n°2011-1358 du 25 octobre 2011 :

  • Le référent en entreprise doit être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de même niveau au moins équivalent à celui préparé par son apprenti et pouvoir justifier d’un minimum de deux années d’expérience professionnelle dans le métier concerné.
  • Il peut également justifier d’une expérience de trois années d’exercice d’une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par le diplôme ou le titre préparé par l’apprenti.

Les stages et périodes de formation effectués en milieu professionnel ne sont pas pris en compte dans le décompte de la durée d’expérience requise. Un maître d’apprentissage ne peut encadrer simultanément plus de trois apprentis (deux nouveaux apprentis et un redoublant).


ACTEUR DE L'EVALUATION DE L'APPRENTI

Le maître d’apprentissage est le référent entre l’entreprise et le CFA. Il informe ce dernier de l’évolution de l’apprenti et des observations faites sur le lieu de travail, notamment en effectuant des comptes rendus écrits à destination de l’apprenti et du centre de formation sur le livret d’apprentissage. Il participe aux évaluations officielles de l’étudiant, par le biais :

  • De l’attestation du premier et du dernier entretien. Ces documents doivent être complétés lors de rencontres au sein de l'entreprise avec le tuteur pédagogique et l'apprenti lui-même.
  • Du livret d'apprentissage.
  • De sa présence et de sa participation dans le jury de la soutenance du rapport d’apprentissage ou du mémoire de recherche, selon les cas. 

CHANGEMENT DE MAÎTRE D'APPRENTISSAGE

Pour tout changement de maître d'apprentissage au cours du contrat il est nécessaire de mettre en place un avenant.
Pour cela, le Cerfa fa13a doit être à nouveau complété en indiquant :

  • Les nom, prénom et date de naissance du nouveau maître ;
  • Le code 36 (cf notice) dans la partie LE CONTRAT/ Type de contrat ou d'avenant

L'avenant doit être transmis signé par toutes les parties au CFA FORMASUP Paris, par voie postale, en un exemplaire original. Le CFA se charge ensuite de le viser et de le transmettre à la chambre consulaire chargée de son enregistrement.