ARPE : Aide à la Recherche du Premier Emploi

La loi Travail a mis en place une allocation pour les jeunes diplômés rencontrant des difficultés pour s’insérer dans la vie active.

L’autorité académique et les CROUS seront compétents pour accorder une aide à la recherche du premier emploi. Cette aide non imposable et exonérée de charges sociales pour les apprentis diplômés du supérieur sera de 300 €, versée mensuellement pendant une durée de 4 mois.


CRITERES

  • Avoir obtenu en 2017 un diplôme de l'enseignement supèrieur par la voie de l'apprentissage ;
  • Disposer de peu de ressources (cf conditions ci-dessous) ;
  • Avoir moins de 28 ans ;
  • Être à la recherche d’un emploi ; 
  • Être diplômé depuis moins de 4 mois à la date de la demande ;
  • Ne plus être en formation.

CONDITIONS


DEMARCHE

La demande doit être effectuée en ligne sur le site : messervices.etudiant.gouv.fr
Elle doit être déposée dans les 4 mois suivant l'obtention du diplôme.

Documents à fournir :

  • Attestation de réussite au diplôme de l’enseignement supérieur (relevé de notes...) délivrée par votre établissement ou votre centre de formation d’apprentis ;
  • Copie de l’avis fiscal 2016 sur les revenus 2015 si vous êtes diplômé par l’apprentissage : celui de votre foyer fiscal de rattachement ou le vôtre si vous effectuez votre propre déclaration fiscale ;
  • Attestation sur l’honneur, intégrée dans le formulaire de demande en ligne, précisant :
    - que vous n’êtes plus en formation et que vous vous engagez à ne pas reprendre d’études au cours de l’année universitaire qui suit l’obtention de votre diplôme
    - que vous êtes à la recherche d’un premier emploi
    - que vous ne cumulez pas l’ARPE avec le RSA, la garantie jeunes, un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation
  • Vos coordonnées bancaires (IBAN) seront renseignées en ligne directement sur messervices.etudiant.gouv.fr ;
  • Copie de votre carte d'étudiant des métiers (recto verso) transmis par le CFA.

Si le bénéficiaire de l’ARPE trouve un emploi et que sa rémunération excède 78 % du SMIC net (891 €), il doit en informer l'organisme assurant le versement de l'aide afin qu'il mette fin à son paiement.


REFERENCES LEGISLATIVES

 

infoformation


 

 

ARPE 2017