Témoignages

Terminer ses études avec deux années d’expérience a apporté un vrai plus à mon profil. J’ai pu me confronter à des problématiques professionnelles. La théorie vue en cours plus la pratique lors de mon apprentissage m’ont permis de mieux assimiler certains concepts. L’apprentissage permet aussi de prouver que l’on est capable de soutenir un rythme élevé sur une grande période.
Dans un cadre professionnel, nous devons faire preuve de plus d’autonomie. Nous sommes confrontés à des problématiques que nous n’avons pas nécessairement approchées via la théorie. Il faut donc être capable de s’adapter. Enfin concernant le rythme, il faut être capable de réviser des examens après une journée de travail. Le temps libre d’un étudiant en apprentissage est donc assez restreint.
L’apprentissage est à mes yeux la meilleure solution pour se préparer à l’entrée sur le marché du travail. Il m’a permis d’ajouter une vraie expérience professionnelle à mon profil.
Contrairement à un stage, rester sur le même poste pendant un an permet de monter en compétences et de gagner en profondeur la confiance de ses collaborateurs pour espérer par la suite une proposition d’embauche ou bien des recommandations.

Thomas, 24 ans

Ancien Apprenti en M2 Ingénierie Economique et Financière à l'Université de Paris Dauphine

J'ai décidé de suivre une formation en apprentissage pour plusieurs raisons :
- La première étant de gagner en expérience professionnelle ;
- La seconde étant de gagner un peu plus d'indépendance financière vis-à-vis de mes parents ;
- La dernière étant de me confronter à une charge de travail assez intense. En effet, voulant travailler dans la finance de marché, un tel rythme est, comme je le pensais, devenu mon quotidien.
L'avantage financier est bien évidemment à mettre en avant, mais ce n'est pas tout. Gagner en expérience professionnelle, commencer à cotiser pour sa retraite, se construire un certain réseau au sein de son entreprise, se faire de nouveaux amis, etc... sont des avantages au moins aussi important à mon sens.

THEATRE Yohann PORTRAIT

Yohan, 22 ans

Ancien Apprenti en Licence Sciences de Gestion à l'Université de Paris Dauphine

 

Pour un étudiant, je trouve que l'apprentissage est un réel facteur de réussite différenciant. Cela fait clairement la différence et pour plusieurs raisons. L'apprentissage permet aux étudiants de se familiariser avec le monde du travail, de s'habituer à prendre en charge des missions et rendre des comptes à un supérieur hiérarchique. En effet, être salarié d'une entreprise est totalement différent d'être étudiant au sein d'une classe de 30 personnes. Les obligations et enjeux y afférents ne sont pas les mêmes.
L'apprentissage permet également de gagner en maturité et en matière d'organisation. Le respect d'un planning, l'atteinte d'objectifs professionnels, l'assiduité en matière de travaux universitaires sont au coeur de l'apprentissage.
Mon expérience en tant qu'apprentie m'a clairement aidé à mieux appréhender mon poste actuel et surtout ce qu'on allait attendre de moi. Ma dernière année d'apprentissage a été très dense et m'a permis de développer des qualités professionnelles telles que, le sens des responsabilités, l'organisation dans l'atteinte des missions et objectifs demandés et bien d'autres. L'apprentissage m'a également permis d'être opérationnelle de suite notamment par rapport aux spécificités de mon métier : la gestion de patrimoine.
Mon tuteur pédagogique est venu à la rencontre de mon maître d'apprentissage et moi-même à deux reprises au cours de l'année. Une fois quelques semaines après le début du contrat d'apprentissage et une dernière en fin de cursus. Lors de ces réunions, l'atteinte des objectifs de l'étudiant est évaluée et d'autres objectifs sont fixés. L'étudiant a l'occasion de faire un point sur son expérience, présenter son rôle et ses missions. Ceci permet au tuteur pédagogique d'évaluer la cohérence de l'activité de l'apprenti eu égard au cursus universitaire. Le tuteur pédagogique prend également le temps de s'entretenir seul à seul avec l'étudiant d'une part et avec le maître d'apprentissage d'autre part. Je trouve cette démarche vraiment utile au développement personnel et professionnel de l'apprenti.
A mon sens, un étudiant ayant recours à l'apprentissage sera plus "opérationnel" au sein de l'entreprise, s'il est recruté, ou sur le marché du travail. Je pense que les entreprises en sont conscientes, ce qui explique qu'elles aient de plus en plus recours au recrutement d'apprentis. Me concernant, j'ai eu plusieurs entretiens pour un CDI avant même d'avoir obtenu mon diplôme.
Je recommande vivement l'apprentissage ! Une alternative qui doit se généraliser au profit des étudiants, des entreprises, du marché du travail et de la croissance !

KITOKO Alexia

Alexia, 26 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Gestion de Patrimoine et Banque Privée à l'Université de Paris Dauphine

 

L’apprentissage ne présente que des avantages selon moi : une formation payée en intégralité, une rémunération et le plus important une expérience professionnelle significative. De plus, cet effet est exponentiel car, ayant commencé mon apprentissage très tôt, plus j’ai avancé dans mon parcours et plus mon expérience accumulée précédemment m’a aidée aussi bien pour postuler aux formations qui m’intéressaient qu’aux postes en entreprise que je convoitais. Après un Bac + 5 et 4 ans d’apprentissage, j’ai eu le plaisir de constater que je n’avais aucun effort à fournir pour trouver un travail, car j’avais amplement le choix.

J’estime que l’apprentissage nous fait grandir sur le plan personnel (maturité, débrouillardise, gestion du temps) mais nous aide également à pousser notre réflexion sur nos aspirations futures. Ainsi, on peut ajuster notre parcours en fonction des expériences en entreprise, bonnes ou mauvaises, qui nous permettent de prendre bien mieux conscience de la réalité du monde professionnel, bien loin du banc de l’école. C’est pourquoi j’estime que mon expérience d’apprenti a été un pilier tout aussi fondamental que ma formation universitaire pour définir plus précisément mes envies et le chemin que je souhaitais emprunter.

Je n’ai pas rencontré de difficulté insurmontable. La première difficulté est la gestion de son temps entre l’université et l’entreprise. J’estime toutefois que les formations sont bien adaptées et que l’apprenti devrait être capable de s’adapter sans trop de soucis. Selon le type de mission en entreprise et le niveau d’encadrement, les difficultés rencontrées peuvent être plus ou moins nombreuses mais ce sont justement celles-ci, selon moi, qui nous permettent de grandir et qui rendent nos expériences si valorisantes.

L’apprentissage m’a fait mûrir et m’a permis d’acquérir une expérience professionnelle significative (4 ans) qui a extrêmement simplifié mes recherches à la fin de mon Master. Je suis conscient du luxe qui m’était offert de n’avoir à me soucier que de choisir entre les différentes opportunités qui s’offraient a moins, et de ne pas me demander si j’allais trouver un travail.

GIFFARD Théodore

Théodore, 24 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Systèmes d'Information de l'Entreprise Etendue à l'Université de Paris Dauphine

 

L'apprentissage est la meilleure formule pour découvrir le monde de l'entreprise tout en ayant une formation soutenue et riche en parallèle. C'est le premier contact avec les responsabilités que demandent un emploi et la première application de nos connaissances académiques.
Je n'ai pas rencontré de difficulté particulière durant mon année d'apprentissage. J'ai eu la chance d'avoir un maître d'apprentissage au sein de mon entreprise ainsi qu'un tuteur universitaire qui m'ont guidés, conseillés et suivis tout au long de cette année, ce qui a été un véritable soutien mais aussi une expérience très enrichissante.
Le rythme est certes très différent par rapport aux autres années d'études. Il faut être organisé et méthodique afin de pouvoir être assidu en cours, réviser ses examens et répondre aux exigences et aux demandes de l'entreprise. 
Le double tutorat est pour moi l'atout n°1 de la formation en apprentissage. Nous sommes suivis en permanence au sein de notre entreprise par notre maître d’apprentissage qui nous guide tout en nous rajoutant de nouveaux défis. En parallèle le tuteur pédagogique supervise le déroulement des missions et nous conseille tout au long de l’année. Nous sommes tenus de faire un point avec notre tuteur tous les 2 mois et plus quotidiennement avec notre maître d’apprentissage. Le tuteur visite au bout de 6 mois l’entreprise avant qu’une réunion nous rassemble tous les 3, puis a lieu une évaluation. Les différentes réunions, les comptes rendus et les évaluations effectuées par mon tuteur et mon maître d’apprentissage ont été très enrichissantes. Les différents points à améliorer ont été abordés tout comme les objectifs à atteindre et les missions à accomplir qui ont été définis tous les mois. Cela m’a permis de mettre au clair mensuellement les nouvelles missions et objectifs, ce qui a facilité mon travail final pour la rédaction de mon mémoire de fin d’études ainsi que ma soutenance orale.

DIMITRIADIS CHRYSSA

Chryssa, 25 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Microbiologie Appliquée et Génie Biologique à l'Université de Paris 7

 

Il n'y a que des avantages à l'apprentissage. L'encadrement y est souvent optimal, la rémunération attractive, le poste était pour ma part très intéressant. En plus, cela permet de compléter la formation qui devient en outre gratuite. Il est certain que l'apprentissage m'a réellement professionnalisé, et que je suis aujourd'hui plus réactif et pragmatique qu'auparavant. Il m'a permis d'avoir un an d'expérience, soit un réel apport pour le début de ma carrière.

THEBAULT Jonathan

Jonathan, 23 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Diagnostic Economique International à l'Université de Paris Dauphine

 

J'ai choisi l'alternance car c'était le seul moyen d'avoir une expérience professionnelle reconnue à la sortie de mes études (les stages ne sont pas souvent considérés comme une expérience professionnelle par les recruteurs) et le taux d'insertion professionnelle des étudiants en alternance était meilleur que celui des étudiants qui faisait le même cursus sans alternance.
Les avantages sont la reconnaissance d'une expérience professionnelle, l'intégration à long terme dans une entreprise et l'entrée dans un réseau de professionnels qui peut aider à la recherche d'un emploi, la rémunération, l'ouverture aux droits au chômage à la sortie des études.

LEGATHE LUCIE

Lucie, 23 ans

Ancienne Apprenti en Master 2 Marketing et Pratiques Commerciales à l'IAE de Paris

 

En trois ans d'alternance, j'ai acquis des réflèxes professionnels et une adaptabilité aux structures dans lesquelles je serais susceptible de travailler : modes de fonctionnement et d'interaction entre les salariés, culture d'entreprise, efficacité interpersonnelle, pragmatisme, etc. sont autant de savoirs-être que l'apprentissage m'a permis d'acquérir.

TABBARA DUTRAY GABRIEL

Gabriel, 22 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Gestion des Ressources Humaines et Relations du Travail à l'Université de Paris 2 Panthéon Assas 

 

Les avantages de l’apprentissage sont multiples !
Tout d’abord ce programme permet d’acquérir une expérience professionnelle qui fait clairement la différence lors de notre arrivée sur le marché du travail. De plus, le fait d’effectuer ses études en apprentissage permet également de découvrir un métier et d’affiner ses choix professionnels. On se fait parfois une idée erronée d’un métier.
L’apprentissage m’a également fait grandir et m’a permis de me développer personnellement et de savoir précisément ce que je voulais. Le rythme soutenu a été pour moi un réel facteur de motivation dans mes études. Enfin, l’indéniable argument est financier puisque l’apprenti reçoit un salaire, est exempté d’impôts et sa formation est payée par l’entreprise.
L’apprentissage permet de développer à la fois le savoir-faire et le savoir-être.
L’apprentissage m’a appris les codes de l’entreprise.
L’apprentissage m’a fait grandir, m’a appris à me connaître, à me structurer et à savoir ce que je voulais.

Cécile, 23 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Management Stratégique des Ressources Humaines à l’Université de Paris Dauphine

 

Après un an d'apprentissage, j'ai eu un CDD de responsable dans la même entreprise, un poste que je n'aurais jamais pu avoir sans l'apprentissage. J'ai trouvé un CDI dans une autre entreprise par la suite, sans coupure avec le CDD. Pour chacun de ces postes, l'apprentissage m'a permis de mieux m'intégrer à l'entreprise, à la fonction, aux objectifs et au personnel. L'apprentissage est un bon moyen pour découvrir les rouages de l'entreprise sur le long terme, pour prendre du recul et percevoir les facteurs que nous ne pouvons percevoir sur un stage.
Ma formation a mis des tuteurs pédagogiques issus du monde professionnel à notre service. Cela m'a permis d'avoir un avis purement professionnel sur mon mémoire et mes objectifs professionnels. De plus, avoir des personnes qui n'ont pas une vision strictement tournée "scolaire" permet à l'entreprise de bien discuter des enjeux de la formation sur ce qu'elle apporte et de ce qu'elle devrait apporter en plus s'il y a des manques. Par ailleurs, les conseils que j'ai pu avoir de la part de ces deux personnes étaient vraiment constructifs et je peux m'appuyer dessus pour la suite de mon parcours.

MAFFRESIMONPORTRAIT

Simon, 26 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Supply Chain à l'université de Paris Dauphine

 

L’avantage premier quand on est étudiant, surtout à Paris, c’est d’être rémunéré et de pouvoir devenir indépendant financièrement (…) Au-delà du seul aspect matériel, l’apprentissage est un tremplin : l’inclusion dans une entreprise donne légitimité à l’expérience acquise, sur un CV ; on y développe un double réseau, professionnel d’un côté, étudiant de l’autre, tous deux importants pour la suite de son parcours : l’apprentissage insert bien plus sur le long terme (1 à 3 ans selon les formations) dans la sphère professionnelle (entreprise, administration…) qu’un simple stage, et permet donc de recevoir des tâches à responsabilité et une meilleure reconnaissance de ses compétences.

L’apprentissage est une excellente école de la vie professionnelle. Probablement la meilleure. Les préjugés et difficultés pour le développer restent nombreux, alors je vous souhaite de continuer à le faire connaître pour que de plus en plus d’étudiants puissent suivre cette filière. 

MORTIERFRANCOISPORTRAIT

François, 24 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Affaires Publiques à l'Université de Paris Dauphine

 

Outre le fait de recevoir un salaire, le premier avantage [de l’apprentissage] est d’apprendre à bien s’organiser, pour gérer à la fois les cours et la mission en entreprise. Ensuite cette « double vie » apprend ou vient confirmer des capacités nécessaires d’adaptabilité. Par ailleurs ce que l’on apprend dans l’un et l’autre lieu vient s’enrichir mutuellement : les cours permettent un savoir théorique sur lequel s’appuyer pour travailler, et les missions viennent très souvent illustrer parfaitement ce que l’on apprend de manière abstraite en cours. Enfin, et ce n’est pas des moindres, on découvre ou redécouvre le monde en entreprise, on se crée un réseau solide, on a souvent des propositions pour la suite, en bref, cela facilite considérablement l’entrée sur le marché du travail.  

Les difficultés à première vue n’ont fait que se révéler être très bénéfiques : la gestion du boulot personnel et professionnel, particulièrement au moment des partiels, n’était pas simple au début, mais cela m’a appris à être vraiment efficace. J’ai également dû faire face à quelques difficultés d’ordre très technique par rapport à ma mission : mais je suis allée voir à la fois mes professeurs sur des points précis, et d’autres collègues, pour bénéficier de conseils et éclairages, et j’ai non seulement appris beaucoup, mais établi de très bons contacts pour la suite.

Par rapport à une formation traditionnelle, l’apprentissage m’a apporté un réseau, une expérience, une connaissance d’un métier, une familiarisation avec une entreprise, beaucoup d’apprentissage sur moi-même et ma façon de travailler, mais aussi de connaissances théoriques : en un mot, je pense que la formation en apprentissage est une excellente formation que je recommande vivement à tous les étudiants !

DELASSUSPORTRAIT

Anne-Sophie, 23 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Commerce International à l'INALCO

 

L’apprentissage était pour moi nécessaire afin d’avoir une vraie expérience professionnelle à valoriser. Cela m’a paru être le meilleur moyen pour faciliter mon entrée dans la vie active professionnelle.

La possibilité de passer un an dans une entreprise laisse le temps de prendre ses marques et de vraiment monter en compétences pour faire ses preuves et gagner en responsabilités. Les cours permettent en outre l’apport d’une base théorique solide, que l’on peut très vite confronter aux problématiques terrain. De même, il est tout à fait possible de poser des questions relatives à notre apprentissage en cours, ce qui enrichit à la fois le contenu d’exemples concrets, et les échanges grâce à toutes les expériences des étudiants.

J’ai gagné en savoir-faire autant qu’en savoir être et ai réussi à m’adapter dans mon nouvel environnement très facilement car je connaissais déjà les codes de la grande entreprise. 

ALESSANDRAPAULINEPORTRAIT

Pauline, 24 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Communication et Multimédia à l'Université de Paris 2 Panthéon Assas.

 

L’apprentissage a été un choix logique, il s’agissait de financer mes études mais aussi d’accumuler l’expérience nécessaire afin de mettre toutes les chances de mon côté le jour où je devrai rechercher un premier travail. Originaire de Nîmes et boursier, il m’aurait été impossible d’étudier sur Paris sans avoir un salaire et cela a été l’opportunité de venir étudier au plus près de l’une des plus grandes places financières d’Europe tout en apprenant au sein de leurs plus grosses banques.

Les avantages de l’apprentissage sont :
- Objectivement : l’expérience. Cela de se présenter à son premier poste en ayant gommé la plupart des défauts que peuvent avoir les juniors.
- Subjectivement : l’expérience mais aussi l’aspect financier. Disposer d’un salaire lorsque l’on est étudiant, notamment dans une ville comme Paris, permet d’enlever une certaine part de stress et de précarité qui peut rendre difficilement accessible certaines études aux personnes n’ayant pas les ressources suffisantes.

Par rapport à une formation traditionnelle, l’apprentissage offre l’opportunité d’apprendre en entreprise, de tester des métiers afin de savoir si c’est ce que l’on veut vraiment faire. Il y a un tel fossé entre un intitulé de poste et ce que ça représente opérationnellement qu’il est important de pouvoir tester et découvrir avant de s’engager. En 2 ans, je me suis rendu compte que je voulais continuer d’apprendre et c’est pour ça qu’après deux ans en direction des risques de groupes bancaires, j’ai souhaité faire du consulting. Une certaine manière de continuer à prendre le meilleur partout, de continuer d’apprendre tout court, afin de découvrir où est-ce que je voudrai réellement travailler plus tard.  

portraitloicantunes

Loic, 26 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Finance à l'IAE de Paris. 

J’avais une appréhension pour trouver un emploi et le fait que l’apprentissage offre d’avoir une expérience professionnelle avant même d’entrer sur le marché du travail était une perspective particulièrement intéressante pour moi.
Les avantages de l’apprentissage sont multiples :
- Acquérir une formation à l’entreprise (…) C’est un excellent acquis lorsqu’on recherche un emploi par la suite.
- Se créer un réseau. C’est grâce aux relations professionnelles qu’il est par la suite plus aisé de lancer des recherches d’emploi.
- Mieux maîtriser ses compétences professionnelles (…) Ce mode de formation permet de mettre en action ce que l’on apprend à l’université et de l’adapter au monde de l’entreprise.
- Devenir indépendant financièrement, aussi.
La principale difficulté, liée à l’apprentissage est le rythme imposé par l’alternance université/entreprise. Il est en effet ardu de lier les exigences de rendus scolaires et les horaires de l’entreprises.
Je recommande et recommanderai longtemps la formation en apprentissage autour de moi. Je pense que c’est une vraie opportunité de se former et d’accumuler les avantages avant de se lancer dans le monde du travail.

MAILLARD Marion portrait

Marion, 24 ans

Ancienne Apprentie en M2 Gestion Globale des Risques et des Crises à l'Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.

D’abord l’année d’apprentissage est une parenthèse à cheval entre les études universitaires et l’insertion professionnelle. Cela permet de mettre en pratique les connaissances acquises, d’en voir l’utilité, de savoir réagir face à des situations complexes ou urgentes. Tout cela sans cette pression qui existe lorsque l’on occupe un premier emploi et que l’on doit être rapidement opérationnel. L’apprenti est encadré, c’est assez rassurant.

Ensuite, cela permet de se constituer un réseau dans la branche dans laquelle on évolue, ce qui facilite l’insertion professionnelle future. Et précisément, l’insertion professionnelle post-apprentissage est le plus gros avantage qu’un apprenti puisse tirer de cette expérience. Il est difficile pour une entreprise (ou pour une collectivité territoriale dans mon cas) de prendre le risque d’engager un jeune diplômé qui ne sera peut-être pas opérationnel immédiatement et qui ne maitrise pas tous les rouages du fonctionnement de la structure. Avoir été apprenti, cela signifie qu’on sait être opérationnel, réagir, se comporter avec les collègues et la hiérarchie. Dernièrement, mon employeur actuel m’a confirmé que : « Si vous n’aviez pas fait un an d’apprentissage en collectivité territoriale, nous n’aurions pas pu vous engager ». J’ai compris à quel point cette année a été importante.

De plus, une année d’apprentissage permet de conforter ou non notre projet professionnel, de se rendre compte de ce qui nous plait ou pas dans le quotidien. Dans mon cas, cela a été très constructif, car je me suis rendue compte que le contact avec le public me manquait et je me suis alors dirigée vers un poste à caractère social. Enfin, c’est un avantage financier important. Cela permet d’en finir avec les jobs étudiants, et de percevoir une rémunération intéressante tout en exerçant un emploi dans sa branche et en continuant d’apprendre (…)

La seule difficulté que j’ai rencontrée est l’intensité de l’année avec une charge de travail considérable. Nous avions également beaucoup de devoirs, ainsi qu’un rapport d’apprentissage et un mémoire de fin d’études à rendre. Mais cette année intense permet d’en apprendre beaucoup sur soi et sur ses propres capacités. C’est une réelle satisfaction lorsque cette année est terminée.

Marine, 24 ans

Ancienne Apprentie en M2 Collectivités Territoriales et Politiques Publiques à l'Université de Cergy-Pontoise.
 
 

L’avantage indéniable de l’apprentissage est qu’il permet d’arriver sur le marché du travail avec une expérience significative en plus du diplôme. J’ai trouvé un emploi très rapidement avant même l’obtention de mon diplôme et je suis convaincue que mon expérience acquise lors de l’apprentissage a été l’atout qui m’a aidée à décrocher ce poste (…)
Mon expérience en tant qu’apprentie m’a été précieuse pour mieux m’adapter à mon poste actuel : elle m’a permis de monter en compétences dans mon domaine de spécialité et, sur le plan humain, de mieux appréhender les relations professionnelles au sein de l’équipe (…)
La principale difficulté lorsqu’on est en apprentissage est de faire face à la fois à la vie étudiante (avec les devoirs à rendre, le travail personnel à fournir, les examens à préparer), et à la fois à la vie professionnelle et les obligations qui y sont liées. L’année d’apprentissage est donc une année très chargée de par son rythme et son exigence, mais c’est aussi pour cette raison que cette année est si enrichissante et un véritable vecteur de professionnalisation.

PESSIOT Margaux 7070 portrait

 

Margaux, 23 ans

Ancienne Apprentie en M2 Droit et Ethique des Affaires à l'Université de Cergy-Pontoise.
 
 

Les principaux avantages de l'apprentissage sont :
- La possibilité d'intégrer le monde de l'entreprise et de suivre une formation complète
- La possibilité d'améliorer son employabilité et d'augmenter les chances de trouver un emploi à la sortie des études
- La possibilité de financer les frais de scolarité, notamment ceux d'une grande école
(...) Suivre un parcours en apprentissage peut sembler difficile de prime abord mais les avantages compensent rapidement les premières difficultés. Et le fait de jongler entre les études académiques et les responsabilités professionnelles peut paraître difficile durant les premières semaines, mais cela implique la nécessité de mettre à profit son sens de l'organisation et son autonomie.

ALAOUI Fatim portrait

Fatim, 26 ans

Ancienne Apprentie à l'EDHEC.
 
 

Les avantages de l'apprentissage sont multiples : tout d'abord l'immersion en entreprise est bien plus importante que lors d'un stage, ce qui permet un positionnement sur des projets plus experts. De plus, le statut de salarié permet de s'intégrer bien plus facilement au sein de la structure. Enfin, le double suivi par le tutorat pédagogique et professionnel est très rassurant lors de l'élaboration du mémoire.

BARTEAU Olivier portrait

Olivier, 24 ans

 Ancien Apprenti en Master Administration des Entreprises à l'IAE de Paris.
 
 

Après deux années de LEA (anglais-allemand) à Paris Diderot, j'ai préféré me tourner vers des études plus concrètes, pouvant me guider plus rapidement vers un métier (...) Grâce aux cours apportant les acquis essentiels du rédacteur et à l'apprentissage en entreprise, cette année m'a permis de construire un solide bagage pour "l'après licence" (...) Aujourd'hui, je peux affirmer que cette licence a été un véritable tremplin pour mon insertion professionnelle.

Portrait GERMAIN DORINE

Dorine, 23 ans

 Ancienne Apprentie en LP Rédacteur Technique à l'Université de Paris Diderot.
 
 

Avec l'apprentissage, je suis responsable de mon parcours d'études, je m'y engage (...) L'apprentissage m'offre la possibilité de développer rapidement mon réseau professionnel, mes compétences pratiques et mon CV. Il est pour moi un véritable rempart contre le chômage.

Terminer ses études avec deux années d’expérience a apporté un vrai plus à mon profil. J’ai pu me confronter à des problématiques professionnelles. La théorie vue en cours plus la pratique lors de mon apprentissage m’ont permis de mieux assimiler certains concepts. L’apprentissage permet aussi de prouver que l’on est capable de soutenir un rythme élevé sur une grande période.
Dans un cadre professionnel, nous devons faire preuve de plus d’autonomie. Nous sommes confrontés à des problématiques que nous n’avons pas nécessairement approchées via la théorie. Il faut donc être capable de s’adapter. Enfin concernant le rythme, il faut être capable de réviser des examens après une journée de travail. Le temps libre d’un étudiant en apprentissage est donc assez restreint.
L’apprentissage est à mes yeux la meilleure solution pour se préparer à l’entrée sur le marché du travail. Il m’a permis d’ajouter une vraie expérience professionnelle à mon profil.
Contrairement à un stage, rester sur le même poste pendant un an permet de monter en compétences et de gagner en profondeur la confiance de ses collaborateurs pour espérer par la suite une proposition d’embauche ou bien des recommandations.

Thomas, 24 ans

Ancien Apprenti en M2 Ingénierie Economique et Financière à l'Université de Paris Dauphine

J'ai décidé de suivre une formation en apprentissage pour plusieurs raisons :
- La première étant de gagner en expérience professionnelle ;
- La seconde étant de gagner un peu plus d'indépendance financière vis-à-vis de mes parents ;
- La dernière étant de me confronter à une charge de travail assez intense. En effet, voulant travailler dans la finance de marché, un tel rythme est, comme je le pensais, devenu mon quotidien.
L'avantage financier est bien évidemment à mettre en avant, mais ce n'est pas tout. Gagner en expérience professionnelle, commencer à cotiser pour sa retraite, se construire un certain réseau au sein de son entreprise, se faire de nouveaux amis, etc... sont des avantages au moins aussi important à mon sens.

THEATRE Yohann PORTRAIT

Yohan, 22 ans

Ancien Apprenti en Licence Sciences de Gestion à l'Université de Paris Dauphine

Pour un étudiant, je trouve que l'apprentissage est un réel facteur de réussite différenciant. Cela fait clairement la différence et pour plusieurs raisons. L'apprentissage permet aux étudiants de se familiariser avec le monde du travail, de s'habituer à prendre en charge des missions et rendre des comptes à un supérieur hiérarchique. En effet, être salarié d'une entreprise est totalement différent d'être étudiant au sein d'une classe de 30 personnes. Les obligations et enjeux y afférents ne sont pas les mêmes.
L'apprentissage permet également de gagner en maturité et en matière d'organisation. Le respect d'un planning, l'atteinte d'objectifs professionnels, l'assiduité en matière de travaux universitaires sont au coeur de l'apprentissage.
Mon expérience en tant qu'apprentie m'a clairement aidé à mieux appréhender mon poste actuel et surtout ce qu'on allait attendre de moi. Ma dernière année d'apprentissage a été très dense et m'a permis de développer des qualités professionnelles telles que, le sens des responsabilités, l'organisation dans l'atteinte des missions et objectifs demandés et bien d'autres. L'apprentissage m'a également permis d'être opérationnelle de suite notamment par rapport aux spécificités de mon métier : la gestion de patrimoine.
Mon tuteur pédagogique est venu à la rencontre de mon maître d'apprentissage et moi-même à deux reprises au cours de l'année. Une fois quelques semaines après le début du contrat d'apprentissage et une dernière en fin de cursus. Lors de ces réunions, l'atteinte des objectifs de l'étudiant est évaluée et d'autres objectifs sont fixés. L'étudiant a l'occasion de faire un point sur son expérience, présenter son rôle et ses missions. Ceci permet au tuteur pédagogique d'évaluer la cohérence de l'activité de l'apprenti eu égard au cursus universitaire. Le tuteur pédagogique prend également le temps de s'entretenir seul à seul avec l'étudiant d'une part et avec le maître d'apprentissage d'autre part. Je trouve cette démarche vraiment utile au développement personnel et professionnel de l'apprenti.
A mon sens, un étudiant ayant recours à l'apprentissage sera plus "opérationnel" au sein de l'entreprise, s'il est recruté, ou sur le marché du travail. Je pense que les entreprises en sont conscientes, ce qui explique qu'elles aient de plus en plus recours au recrutement d'apprentis. Me concernant, j'ai eu plusieurs entretiens pour un CDI avant même d'avoir obtenu mon diplôme.
Je recommande vivement l'apprentissage ! Une alternative qui doit se généraliser au profit des étudiants, des entreprises, du marché du travail et de la croissance !

KITOKO Alexia

Alexia, 26 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Gestion de Patrimoine et Banque Privée à l'Université de Paris Dauphine

L’apprentissage ne présente que des avantages selon moi : une formation payée en intégralité, une rémunération et le plus important une expérience professionnelle significative. De plus, cet effet est exponentiel car, ayant commencé mon apprentissage très tôt, plus j’ai avancé dans mon parcours et plus mon expérience accumulée précédemment m’a aidée aussi bien pour postuler aux formations qui m’intéressaient qu’aux postes en entreprise que je convoitais. Après un Bac + 5 et 4 ans d’apprentissage, j’ai eu le plaisir de constater que je n’avais aucun effort à fournir pour trouver un travail, car j’avais amplement le choix.

J’estime que l’apprentissage nous fait grandir sur le plan personnel (maturité, débrouillardise, gestion du temps) mais nous aide également à pousser notre réflexion sur nos aspirations futures. Ainsi, on peut ajuster notre parcours en fonction des expériences en entreprise, bonnes ou mauvaises, qui nous permettent de prendre bien mieux conscience de la réalité du monde professionnel, bien loin du banc de l’école. C’est pourquoi j’estime que mon expérience d’apprenti a été un pilier tout aussi fondamental que ma formation universitaire pour définir plus précisément mes envies et le chemin que je souhaitais emprunter.

Je n’ai pas rencontré de difficulté insurmontable. La première difficulté est la gestion de son temps entre l’université et l’entreprise. J’estime toutefois que les formations sont bien adaptées et que l’apprenti devrait être capable de s’adapter sans trop de soucis. Selon le type de mission en entreprise et le niveau d’encadrement, les difficultés rencontrées peuvent être plus ou moins nombreuses mais ce sont justement celles-ci, selon moi, qui nous permettent de grandir et qui rendent nos expériences si valorisantes.

L’apprentissage m’a fait mûrir et m’a permis d’acquérir une expérience professionnelle significative (4 ans) qui a extrêmement simplifié mes recherches à la fin de mon Master. Je suis conscient du luxe qui m’était offert de n’avoir à me soucier que de choisir entre les différentes opportunités qui s’offraient a moins, et de ne pas me demander si j’allais trouver un travail.

GIFFARD Théodore

Théodore, 24 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Systèmes d'Information de l'Entreprise Etendue à l'Université de Paris Dauphine

L'apprentissage est la meilleure formule pour découvrir le monde de l'entreprise tout en ayant une formation soutenue et riche en parallèle. C'est le premier contact avec les responsabilités que demandent un emploi et la première application de nos connaissances académiques.
Je n'ai pas rencontré de difficulté particulière durant mon année d'apprentissage. J'ai eu la chance d'avoir un maître d'apprentissage au sein de mon entreprise ainsi qu'un tuteur universitaire qui m'ont guidés, conseillés et suivis tout au long de cette année, ce qui a été un véritable soutien mais aussi une expérience très enrichissante.
Le rythme est certes très différent par rapport aux autres années d'études. Il faut être organisé et méthodique afin de pouvoir être assidu en cours, réviser ses examens et répondre aux exigences et aux demandes de l'entreprise. 
Le double tutorat est pour moi l'atout n°1 de la formation en apprentissage. Nous sommes suivis en permanence au sein de notre entreprise par notre maître d’apprentissage qui nous guide tout en nous rajoutant de nouveaux défis. En parallèle le tuteur pédagogique supervise le déroulement des missions et nous conseille tout au long de l’année. Nous sommes tenus de faire un point avec notre tuteur tous les 2 mois et plus quotidiennement avec notre maître d’apprentissage. Le tuteur visite au bout de 6 mois l’entreprise avant qu’une réunion nous rassemble tous les 3, puis a lieu une évaluation. Les différentes réunions, les comptes rendus et les évaluations effectuées par mon tuteur et mon maître d’apprentissage ont été très enrichissantes. Les différents points à améliorer ont été abordés tout comme les objectifs à atteindre et les missions à accomplir qui ont été définis tous les mois. Cela m’a permis de mettre au clair mensuellement les nouvelles missions et objectifs, ce qui a facilité mon travail final pour la rédaction de mon mémoire de fin d’études ainsi que ma soutenance orale.

DIMITRIADIS CHRYSSA

Chryssa, 25 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Microbiologie Appliquée et Génie Biologique à l'Université de Paris 7

Il n'y a que des avantages à l'apprentissage. L'encadrement y est souvent optimal, la rémunération attractive, le poste était pour ma part très intéressant. En plus, cela permet de compléter la formation qui devient en outre gratuite. Il est certain que l'apprentissage m'a réellement professionnalisé, et que je suis aujourd'hui plus réactif et pragmatique qu'auparavant. Il m'a permis d'avoir un an d'expérience, soit un réel apport pour le début de ma carrière.

THEBAULT Jonathan

Jonathan, 23 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Diagnostic Economique International à l'Université de Paris Dauphine

J'ai choisi l'alternance car c'était le seul moyen d'avoir une expérience professionnelle reconnue à la sortie de mes études (les stages ne sont pas souvent considérés comme une expérience professionnelle par les recruteurs) et le taux d'insertion professionnelle des étudiants en alternance était meilleur que celui des étudiants qui faisait le même cursus sans alternance.
Les avantages sont la reconnaissance d'une expérience professionnelle, l'intégration à long terme dans une entreprise et l'entrée dans un réseau de professionnels qui peut aider à la recherche d'un emploi, la rémunération, l'ouverture aux droits au chômage à la sortie des études.

LEGATHE LUCIE

Lucie, 23 ans

Ancienne Apprenti en Master 2 Marketing et Pratiques Commerciales à l'IAE de Paris

En trois ans d'alternance, j'ai acquis des réflèxes professionnels et une adaptabilité aux structures dans lesquelles je serais susceptible de travailler : modes de fonctionnement et d'interaction entre les salariés, culture d'entreprise, efficacité interpersonnelle, pragmatisme, etc. sont autant de savoirs-être que l'apprentissage m'a permis d'acquérir.

TABBARA DUTRAY GABRIEL

Gabriel, 22 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Gestion des Ressources Humaines et Relations du Travail à l'Université de Paris 2 Panthéon Assas 

Les avantages de l’apprentissage sont multiples !
Tout d’abord ce programme permet d’acquérir une expérience professionnelle qui fait clairement la différence lors de notre arrivée sur le marché du travail. De plus, le fait d’effectuer ses études en apprentissage permet également de découvrir un métier et d’affiner ses choix professionnels. On se fait parfois une idée erronée d’un métier.
L’apprentissage m’a également fait grandir et m’a permis de me développer personnellement et de savoir précisément ce que je voulais. Le rythme soutenu a été pour moi un réel facteur de motivation dans mes études. Enfin, l’indéniable argument est financier puisque l’apprenti reçoit un salaire, est exempté d’impôts et sa formation est payée par l’entreprise.
L’apprentissage permet de développer à la fois le savoir-faire et le savoir-être.
L’apprentissage m’a appris les codes de l’entreprise.
L’apprentissage m’a fait grandir, m’a appris à me connaître, à me structurer et à savoir ce que je voulais.

Cécile, 23 ans

Ancienne Apprentie en Master 2 Management Stratégique des Ressources Humaines à l’Université de Paris Dauphine

Après un an d'apprentissage, j'ai eu un CDD de responsable dans la même entreprise, un poste que je n'aurais jamais pu avoir sans l'apprentissage. J'ai trouvé un CDI dans une autre entreprise par la suite, sans coupure avec le CDD. Pour chacun de ces postes, l'apprentissage m'a permis de mieux m'intégrer à l'entreprise, à la fonction, aux objectifs et au personnel. L'apprentissage est un bon moyen pour découvrir les rouages de l'entreprise sur le long terme, pour prendre du recul et percevoir les facteurs que nous ne pouvons percevoir sur un stage.
Ma formation a mis des tuteurs pédagogiques issus du monde professionnel à notre service. Cela m'a permis d'avoir un avis purement professionnel sur mon mémoire et mes objectifs professionnels. De plus, avoir des personnes qui n'ont pas une vision strictement tournée "scolaire" permet à l'entreprise de bien discuter des enjeux de la formation sur ce qu'elle apporte et de ce qu'elle devrait apporter en plus s'il y a des manques. Par ailleurs, les conseils que j'ai pu avoir de la part de ces deux personnes étaient vraiment constructifs et je peux m'appuyer dessus pour la suite de mon parcours.

MAFFRESIMONPORTRAIT

Simon, 26 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Supply Chain à l'université de Paris Dauphine

L’avantage premier quand on est étudiant, surtout à Paris, c’est d’être rémunéré et de pouvoir devenir indépendant financièrement (…) Au-delà du seul aspect matériel, l’apprentissage est un tremplin : l’inclusion dans une entreprise donne légitimité à l’expérience acquise, sur un CV ; on y développe un double réseau, professionnel d’un côté, étudiant de l’autre, tous deux importants pour la suite de son parcours : l’apprentissage insert bien plus sur le long terme (1 à 3 ans selon les formations) dans la sphère professionnelle (entreprise, administration…) qu’un simple stage, et permet donc de recevoir des tâches à responsabilité et une meilleure reconnaissance de ses compétences.

L’apprentissage est une excellente école de la vie professionnelle. Probablement la meilleure. Les préjugés et difficultés pour le développer restent nombreux, alors je vous souhaite de continuer à le faire connaître pour que de plus en plus d’étudiants puissent suivre cette filière. 

MORTIERFRANCOISPORTRAIT

François, 24 ans

Ancien Apprenti en Master 2 Affaires Publiques à l'Université de Paris Dauphine