Témoignages : promotion 2015/2016

L’apprentissage est un moyen d’être au contact de la réalité du monde du travail. C’est très formateur car très opérationnel et les cas sont réels. C’est un excellent moyen de se former et de se confronter aux problématiques d’un secteur d’activité.
Les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. Cela permet d’apprendre, de créer son propre réseau, d’être force de proposition et d’apporter un regard neuf sur certaines pratiques. Mon apprentissage m’a permis de mettre en application des notions abordées pendant la formation et d’apprendre énormément aux cotés des équipes avec qui j'ai travaillé. Aussi, des responsabilités sont confiées comme à tout employé junior, avec des attentes, des exigences et des contraintes.
J’ai pour ma part réalisé l’alternance sur le format 4 jours en entreprise, 1 jour à l’école, qui me semble être le plus adapté car il permet un suivi régulier des missions qui vous sont attribuées.
L’alternance m’a également permis d'affiner mon projet professionnel avec l'aide d'un coach qui m’a aidé à le définir et qui m'a apporté de nombreux conseils pour y parvenir.

J’ai intégré le groupe Carrefour en CDI en septembre 2016, au terme de mon contrat d’apprentissage. Je fais partie du Graduate Programme Digital de Carrefour, où je suis actuellement en mission chez Rue du Commerce en tant que manager de l’expérience client on et offline.

 

J’ai choisi l’apprentissage pour deux raisons : la durée de l’expérience (un an minimum) et la meilleure insertion professionnelle qu'offre cette formule à l’issue de l’année.
Selon moi, il y a 3 avantages principaux à l'apprentissage :
- Une expérience significative ;
- Une vraie reconnaissance des compétences pendant et après l’année d’apprentissage ;
- L’importance des missions confiées.

Ma principale difficulté a été de jongler entre le rythme en entreprise et les travaux à rendre pour l’école : le rythme 4 jours/1 jour est parfait mais rend les journées de cours très denses.

A l’issue de mon apprentissage, j’ai été embauchée directement dans un cabinet de consultants spécialisé dans le digital, l’IT et les nouvelles technologies. Je suis maintenant consultante en communication pour ces secteurs.

REPOUXCELINEPORTRAIT

 Céline, 24 ans

Ancienne Apprentie en M2 Management de la communication au CELSA et Chef de projet communication chez EDF lors de sa formation.
 

Après quatre années d’études très académiques, j’avais besoin et envie de me professionnaliser.
Pour moi, l’apprentissage était le meilleur moyen de « rattraper » mon retard en expérience professionnelle par rapport à un profil école de commerce qui aurait fait plusieurs stages. L’indéniable avantage a été que l’apprentissage m’a permis d’apprendre concrètement un métier. Les connaissances académiques sont importantes mais il doit aller de pair avec leur mise en application concrète. L’apprentissage permet cela et a été pour moi un vrai accélérateur de carrière.

La principale difficulté est, à mon avis, l’organisation entre les cours et l’entreprise. Une fois la longue journée de travail terminée, je devais encore préparer des présentations, réviser mes cours et mes examens et ce régulièrement sans attendre la dernière minute. J’ai donc du améliorer mon organisation et me faire violence par moment.

Actuellement, je travaille toujours au sein de la même entreprise. J’ai en effet été recrutée en contrat d’un an à l’issu de la fin de mon alternance.

MONBRUN ALYZEE portrait

 Alyzée, 24 ans

Ancienne Apprentie en M2 Gestion des Ressources Humaines Internationales/International HR Management à l'Université de Paris 2 Panthéon Assas et Chargée de recrutement et relations écoles chez Suez Recyclage & Valorisation France lors de sa formation.